Le Mouvement associatif Auvergne-Rhône-Alpes

A Mesdames et Messieurs les Candidates et Candidats aux élections législatives 2012

Madame, Monsieur,

68% des Françaises et Français font confiance aux associations pour faire face au contexte de crise que nous connaissons et la confiance dans nos organisations actives en de nombreux champs d’intervention ne s’est pas démentie depuis plusieurs années. Evidemment l’engagement de 16 millions de bénévoles qui développent des projets associatifs au service de la population démontre tout à la fois l’importance d’une citoyenneté de proximité et l’enjeu de disposer de corps intermédiaires véritables acteurs d’une démocratie vivante dans la vie de la cité.

C’est pourquoi, après les élections présidentielles, nous entendons faire entendre la voix du mouvement associatif dans l’élection toute aussi essentielle de nos représentants à l’Assemblée Nationale en ce mois de juin 2012.

Notre conférence permanente des coordinations associatives en Rhône Alpes souhaite donc vivement vous faire part de ses propositions et attentes à la veille de cette nouvelle échéance majeure. Et nous voulons pouvoir compter sur l’engagement de nos futurs députés pour prendre en compte la défense et la promotion de cette loi de liberté fondamentale qu’est la loi 1901 et des dispositions législatives nécessaires au profit des projets d’intérêt général que nous déployons dans notre région avec toutes nos coordinations membres.

Nous voulons – comme nous l’avons fait lors de notre conférence du 05 mars à laquelle ont répondu les responsables politiques républicains invités – très directement vous interpeller sur la plate – forme de nos 12 propositions. Celle-ci, à l’occasion de cette prochaine consultation nationale, est déclinée en 3 axes principaux pour une politique de développement de la vie associative, à savoir :

Le soutien de l’engagement citoyen pour :
1) Engager une politique volontariste de sensibilisation au bénévolat
2) Faciliter l’engagement de plus d’un million de bénévoles en région
3) Doter le la vie associative d’un véritable outil de développement (Le FDVA actuel avec des moyens en rapport avec les besoins des bénévoles)
4) Promouvoir un statut du volontariat

Le soutien aux projets associatifs :
5) Aider à consolider les modèles économiques associatifs
6) Sécuriser les relations contractuelles Associations /Pouvoirs Publics
7) Favoriser des Emplois de qualité dans le secteur non marchand
8) Développer une politique publique de l’accompagnement associatif globale et cohérente

La promotion d’un dialogue transparent entre les Pouvoirs Publics et le mouvement associatif :
9) Institutionnaliser le « dialogue Civil »
10) Reconnaître la vie associative organisée comme corps intermédiaire
11) Faciliter l’interlocution entre Associations et Pouvoirs Publics
12) Développer la connaissance et l’expertise du mouvement associatif

Sans bénévoles point d’associations, et en de nombreux espaces de nos territoires Rhône Alpin nos associations mènent des actions favorisant le lien social, la solidarité, une réelle utilité sociale. Elles s’engagent également à veiller à l’égalité femmes hommes, à la dimension inter générationnelle, à l’insertion des jeunes dans leur gouvernance. Simultanément elles se sont professionnalisées avec des dispositions économiques rigoureuses, et une manière d’entreprendre prenant en compte les aspirations des habitants de notre région dans le cadre de projets associatifs en adéquation avec les besoins et les mutations de notre temps.

C’est pourquoi la CPCA Rhône Alpes avec ses coordinations membres déploient des démarches fortes au profit de la vie associative. Elle a particulièrement mis en oeuvre des initiatives pour une politique régionale et locale de formation des bénévoles (par la création d’un fonds commun de formation) et pour le soutien de l’emploi associatif de qualité (par une démarche d’appui des petites et moyennes associations employeurs).

Nous serons donc attentifs à votre prise en compte de la vie associative et à votre réponse à notre expression. Pour ce faire et faciliter la perspective de notre échange, nous nous tenons à votre disposition pour vous rencontrer et vous apporter tous renseignements et éclairages.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes meilleures salutations.

Le Président
Antoine Quadrini